CCentral
Suivez-nous

Maîtrisez votre menu

FacebookTwitterPinterestTumblrRedditLinkedInGoogle+Share/Bookmark

 InnovatorsQC_YCMJanFeb16_Lecours_060Au Salon Dépanneurs, épiceries & cie en avril 2015, Richard Rivest, propriétaire du Dépanneur des Rapides à St-Liguori, cherchait de nouvelles technologies, car il aime innover. Avec sa fille Gabrielle, qui prend du galon pour assurer la relève, il a ajouté de la crème glacée pendant l’été, et elle informatise les commandes et l’étiquetage.

En plus de la technologie, la famille Rivest concentre ses efforts sur le développement de la section des mets préparés au Dépanneur Marché des Rapides. Ils désirent varier et élargir leur assortiment pour satisfaire les goûts des clients.

 

VOICI LES TRUCS ET ASTUCES DE RICHARD RIVEST POUR RAFRAÎCHIR VOTRE PROGRAMME DE SERVICES ALIMENTAIRES :    

  

1. ENCOURAGEZ ET APPUYEZ VOS EMPLOYÉS. M. Rivest encourage son équipe à lui présenter de nouvelles idées. Il offre une prime à la fin du mois à l’employé qui aura créé le sandwich qui se vend le mieux. Récemment, le sandwich meilleur vendeur était le «Diana» : viande fumée, salami, capicollo, jambon, bacon, mozzarella et sauce Diana sur un pain ciabatta.

Il s’efforce aussi de favoriser un sentiment d’appartenance chez les employés du Dépan- neur des Rapides. «Je suis sportif. Donc, je me considère plus comme un capitaine d’équipe au magasin. J’explique pourquoi on fait les choses de telle façon et j’accorde beaucoup d’autonomie et le droit à l’erreur. Les employés sont alors au- tonomes et impliqués. Il y a une confiance totale qui permet de garder une atmosphère agréable.»

InnovatorsQC_YCMJanFeb16_Lecours_0112. CRÉEZ DES SPÉCIAUX ET N’AYEZ PAS PEUR DE VOIR GRAND. «Pour attirer les clients, on utilise un tableau qu’on met dehors sur lequel on coche la soupe du jour.» Un service de traiteur a été ajouté. Les Buffets Ga- brielle offrent aux clients tout ce dont ils ont besoin pour nourrir de 10 à 30 personnes à la maison.

La création de combos encourage les achats : deux soupes pour 5 $ ou épargnez 50 cents sur le sandwich en achetant une soupe. Vous pouvez faire une bonne marge, et c’est intéressant pour le client.

3. PRIVILÉGIEZ TOUJOURS LA QUALITÉ. «Personnellement, je suis un gourmand. Si je fais un sandwich ou une tortilla comme je les aime,

il y a de la viande du début à la fin du sandwich. Moi, je ne me suis jamais battu sur le prix, mais sur la qualité des produits. Je veux que le client soit satisfait du produit», explique M. Rivest

C’est pourquoi il s’assure de mettre la qualité de l’avant. Il faut se rappeler que le client achète avec les yeux. Il faut présenter le prêt-à-manger de façon invitante. Par exemple, le fromage doit être placé dans le sandwich pour éviter qu’il perde son attrait après quelques heures sous l’éclairage. «Quand nos clients passent devant d’autres dépanneurs pour venir ici, c’est pour la qualité de nos produits maison.»

4. SOYEZ POLYVALENT LORSQU’IL S’AGIT DE VOS STOCKS ET DE VOTRE OFFRE. «On rentabilise l’équipement et on évite les pertes. Par exemple, le bœuf haché qui ne s’est pas vendu sert à faire une bonne sauce à spaghetti.»InnovatorsQC_YCMJanFeb16_Lecours_036

«On surveille toujours les variations saisonnières et on alterne les salades, ajoute-t-il. De février à avril, le temps des sucres, on offre des oreilles de Christ. Et en été, les gens veulent plus de goberge qu’en hiver.»

Conseils Pratiques: 

SOYEZ CRÉATIF. Faites bouger les choses en modifiant fréquemment votre menu pour que vos clients aient hâte d’essayer les nouveautés.

ALTERNEZ AVEC LES SAISONS. Certains produits locaux sont très populaires selon la saison. Adaptez donc votre assortiment afin de refléter ce qui est populaire dans votre communauté.

PARTAGEZ VOS NOUVELLES EN LIGNE. Affichez toute mise à jour du menu en ligne sur votre site Web ou votre page Facebook, de sorte que vos habitués et les nouveaux clients sachent ce qui se passe dans votre magasin.