CCentral
Suivez-nous

Stimulez votre offre

FacebookTwitterPinterestTumblrRedditLinkedInGoogle+Share/Bookmark

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le petit dépanneur que Lise Guénette et Jocelyn Dumoulin ont acheté il y a 28 ans est en constante évolution depuis le jour de son ouverture.

Situé à St-Jérôme, Au toit rouge emploie 25 personnes de la collectivité et offre un vaste assortiment de bières artisanales, de délicieux mets cuisinés et de collations, ainsi que toute la gamme des produits habituels d’un dé- panneur, comme des boissons glacées, des marchandises générales et des billets de loterie. «Quand on a commencé ici, les femmes ne rentraient pas dans les dépanneurs. Maintenant, il y a autant de femmes que d’hommes, souligne Lise fièrement. L’an dernier on a remplacé le plafond et tout l’éclairage par des DEL, refait le coin café. Ça nous a coûté près de 200 000 $, mais on doit toujours évoluer, rester en action.»

Fraîchement sortis de la grande cuisine

Lise préfère parler de son magasin comme d’un petit marché. Dans le dépanneur Au toit rouge, les clients trouveront du pain frais, des sandwichs, des salades et des plats chauds, du poulet barbecue ou frit, ainsi que divers plats à emporter pour une fête ou un buffet. Elle souligne que son personnel de cuisine de huit employés prépare près de 900 sandwichs par semaine. «L’hiver dernier, on a fait 2000 tourtières et produit 10 000 boulettes de viande. Ici, c’est frais. C’est bon, ce sont mes recettes. Je goûte ce que je fais. On vient d’ajouter deux types de saucisses, dont une sans gluten», dit-elle, ajoutant que son personnel de cuisine cuit le poulet, les plats aux œufs et les pâtes sur place.

Une boisson pour tous les goûts et occasions

Les boissons sont très populaires au magasin Au toit rouge. Les clients peuvent choisir parmi huit barbotines, boissons gazeuses ou autres boissons dans plusieurs sections du magasin, et les adultes peuvent choisir parmi un étalage de 28 pi de vins et 500 variétés de bière. En fait, le journal La Presse décrit le magasin Au toit rouge comme l’un des meilleurs magasins de bière au nord de Montréal.

«On a un jeune homme, Jean-Michel, qui s’occupe des dégustations de bière le vendredi de 15 h à 19 h. Il passe 40 heures par semaine à prendre soin de notre clientèle qui veut de la bière. Jocelyn, moi et un employé, Nicolas, on a suivi la formation Étoile des bières niveau 1 et 2 à Montréal pour mieux comprendre la bière. On n’est pas experts, mais on est mieux préparés pour guider nos clients», explique Lise, mentionnant la page Facebook de Au toit rouge où les connaisseurs et les autres peuvent découvrir le tout dernier produit arrivé des quelque 50 microbrasseries représentées dans le magasin. «Dans le temps, c’était les fans de films qui voulaient être les premiers à avoir le dernier film sorti. Maintenant ce sont les amateurs de bière artisanale qui veulent être les premiers à goûter la nouvelle édition de leur brasserie préférée», ajoute Jocelyn.

LE TOIT ROUGE EN CHIFFRES :

25 : le nombre d’employés

200 000 $ : le coût des rénovations majeures effectuées l’an dernier pour égayer et moderniser le magasin

28 : la longueur (en pieds) de l’étalage de vins

50 : le nombre de microbrasseries représentées en magasin

900 : le nombre de sandwiches préparés sur place chaque semaine

28 : le nombre d’années écoulées depuis que Lise et Jocelyn ont acheté le magasin Au toit rouge